A Saint-Denis




PeriLuming5




Les musiciennes du collectif Lemhadong ont séjourné pendant trois semaines dans la ville de Saint-Denis. Jour après jour, elles y ont rencontré les habitants de tous âges et de toutes origines, permettant à tous de vivre ensemble une expérience hors du commun.

Les artistes ont été hebergées par la résidence Croizat, partenaire de longue date de nos actions à Saint-Denis, dont le personnel et les résidents ont sû faire de cet accueil une réussite.

Voir le reportage du Service Audiovisuel de la Ville de Saint-Denis






Rencontres


ForetNeyetKids




Au cœur de cette expérience : une série de rencontres entre ces invitées exceptionnelles et les habitants de Saint-Denis dans toute leur diversité, orchestrées par le Service Animation et Vie Sociale du CCAS avec de multiples partenaires locaux.

Elles sont ainsi rencontré les enfants d'un centre de loisirs ainsi que d'une classe de l'Ecoparlement, des jeunes de plusieurs quartiers, des femmes de toutes origines, des personnes âgées, mais aussi des professionnels du service public (résidence de retraités, maintien à domicile, animateurs socioculturels, jardiniers, etc...) ainsi que des musiciens, chanteurs, danseurs de styles divers, du hip-hop à chanson française en passant par les percussions africaines...

Ces moments privilégiés ont nourri une dynamique relationnelle propice à des dialogues chaleureux et hors du commun ainsi qu'à des échanges artistiques avec des dionysiens, comme cette mémorable fusion avec les dames kabyles du square Péri qui avaient descendu leur bendir pour l'occasion...

Toutes ces rencontres ont été conçues dans une optique de brassage social : la présence des artistes philippines a offert un cadre sans pareil pour réunir des habitants de diverses origines et générations ainsi que des professionnels des services municipaux autour d’une expérience commune.








Création


TgpLemhadong01




Après avoir exploré Saint-Denis pendant deux semaines, les musiciennes de Lemhadong nous ont emmenés à la découverte de leur univers féérique au son des luths, des gongs, des flûtes… Un spectacle en forme d’immersion sonore dans un monde où la musique est un trait d’union entre la nature et les hommes.

Les dionysiens ayant participé aux multiples rencontres sont venus nombreux à ce rassemblement final dans la grande salle du Théâtre Gérard Philipe. Un espace entre rêve et réalité, où les légendes, les plantes, les danses, les rires, tout s'est combiné en un moment vibrant de magie et de complicité.

Plus qu’un spectacle, cette soirée a été moment fort entre les musiciennes et les habitants qui témoigne de cette rencontre interculturelle unique.

Lire l'article du JSD : "Enchanteresses femmes du lac Sebu"











> Suite : Regards sur le projet